Mozart, Apollon et Hyacinthe

À l’âge de 11 ans, Mozart compose Apollon et Hyacinthe, son tout premier opéra. Cette prouesse ne doit pas masquer la maturité musicale et l’originalité de la thématique abordée par le livret. L’opéra propose une étude de la naissance des passions à travers une histoire simple et tragique : Zéphyr, jaloux d’Apollon, tue Hyacinthe qu’ils convoitent tous les deux. Inventive et colorée, la musique de Mozart sert avec fraicheur ce huis-clos passionnant, ou les arias concertantes alternent avec les dialogues parlés que nous donnerons dans une traduction française moderne.

PROGRAMME : Wolfgang Amadeus Mozart,  Apollon et Hyacinthe K 38 – opéra latin, livret de Rufinus Widle, d’après les Métamorphoses d’Ovide

 

DISTRIBUTION

Apollon : Théophile Alexandre, contre-ténor
Hyacinthe : Heather Newhouse, soprano
Zéphyr : Paulin Bündgen, contre-ténor
Mélia : Lise Viricel, soprano
Oebale : Rémy Mathieu, ténor
Un grand prêtre : Aurélien Curinier, basse

Orchestre du Concert de l’Hostel Dieu
Franck-Emmanuel Comte, direction

Pierre Alain Four, metteur en scène
Frédéric Bayle, dessins et animation
Karine Peyre de Fabrègues, costumes

Informations sur le projet
  • Ensemble : Le LAB du CHD
  • Rôle : direction